Forum rpg libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
ÉTUDIANT ♦ 5ème année

Boring. [LIBRE]
posté le Sam 30 Mai - 11:44





   
❝BORING.❞

L'ennui, c'est ennuyant. Voilà pourquoi c'est ennuyant l'ennui.


Voilà.
C'était à peu près tout ce qu'Elias pouvait dire. Ou se dire. Puisqu'actuellement il était seul dans cette pièce. Un peu de compagnie n'aurait pas été de refus surtout que le jeune homme détestait être seul et surtout dans un endroit comme ça. Ça pourrait être pire. Il aurait pu se retrouver dans une vieille cave sombre et froide avec l'habituel arrière plan sonore de gouttes qui tombent et font « ploc ». Mais il aurait aussi bien pu être sur un banc, entouré d'un décor de fleurs, d'arbres et d'oiseaux qui chantent. Cette pensée le fit soupirer. Ce n'était pas joli de soupirer mais là, il n'avait rien d'autre à faire. Enfin si. Il y avait bien ce dossier à remplir. Il le narguait du coin de la table. « Youhou, c'est moi. Tu vas devoir me faire. C'est bête hein ! Vu que tu avais séché exprès pour pas me faire. C'est balo. Mais fallait réfléchir à deux fois. Héhéhé ». Elias se mordit l'intérieur de la joue. Il était le seul en tort. Il devait bien se l'avouer. Même si l'idée ne lui plaisait guère. Il n'avait pas aimé non plus l'idée de sécher ce contrôle. Mais Elias n'aimait pas non plus les maths. Et entre profiter du soleil dehors et rester enfermé deux heures dans une salle pour réfléchir sur des équations et trigonométrie bidule, y'a pas vraiment photo. Sauf qu'Elias n'était pas doué pour sécher. Et forcément Môssieur s'était fait chopé en train de pioncer sur la pelouse du jardin.

Le voici donc là, enfermé dans une salle à rattraper pendant deux heures ce contrôle. Il lorgna la pendule qui faisait résonner son tic-tac dans son crâne. Il plaqua ses deux mains sur ses oreilles en regardant le sujet. Il ne comprenait déjà rien à la première question. Fallait dire qu'en mathématiques, ils ne parlaient pas la même langue. Les x carré et les racines quatrième de 234...
Elias ne comprenait pas ceux qui aimaient cette matière. Non. En effet, Elias ne comprenait pas les gens qui ne pensaient pas comme lui. Parce que forcément Môssieur avait la seule vraie et unique vision des choses.
Bref. Le voilà donc en train de faire tournoyer d'une main son stylo tandis que l'autre se chargeait de supporter sa tête. Il fit claquer sa langue contre son palais. Voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ÉTUDIANTE ♦ 5ème année

Re: Boring. [LIBRE]
posté le Mar 2 Juin - 14:37


Boring.
Le bonheur abrège le temps, le plaisir lui donne des ailes, l'ennui le rend long.

La porte de la salle de retenue s’ouvrit brusquement. Apparaissant dans l’encadrement de celle-ci, Ana, essoufflée, jeta un coup d’œil dans la salle. Personne. Enfin si, un élève qui, lui aussi, devait faire son heure de colle. Peu importe. Etant en retard de dix minutes, elle avait espéré, tout au long du trajet, que le surveillant serait absent au moment où elle entrerait. Visiblement c’était chose faite.
En effet, elle n’était pas arrivée à l’heure. Il y a moins d’une heure, dans le jardin, elle s’était endormie, allongée dans l’herbe au pied d’un arbre. N’ayant dormi que quelques heures la nuit dernière, elle était fatiguée et sa fâcheuse manie de s’endormir n’importe où, n’importe quand s’était manifestée alors qu’elle lisait un livre. Pas vraiment passionnant d’ailleurs. Elle s’était réveillée, tout naturellement, il y a à peine quinze minutes. Autant vous dire qu’elle n’était pas vraiment disponible pour travailler…

Secouant la tête pour chasser ces souvenirs de son esprit, elle s’avança prudemment. Faisant bien attention à ne pas tomber lamentablement, n’étant pas très réveillée. Elle passa à côté d’un bureau où reposait une feuille ; cela devait être le devoir qu’elle devait faire durant sa colle. Elle l’attrapa, se dirigeant doucement vers une table, voisine de celle du jeune homme. Elle regarda discrètement le devoir de celui-ci. Des maths, elle se mordit la lèvre. Elle adorait les maths et détestait le français. Relevant les yeux vers son voisin, elle l’observa quelques instants avant de s’installer, laissant retomber lourdement son sac sur son bureau.
Cinq minutes plus tard, elle était devant sa feuille, sa tête posée sur une main et dans l’autre un stylo, elle n’écrivait rien. C’est quoi ce devoir ? Elle souffla bruyamment, agacée, le prof exagérait ! Juste parce qu’elle s’était assoupie durant quelques secondes… Bon d’accord, quelques minutes… 30 minutes. Elle s’était couchée tard à cause d’un de ses devoirs. Donc, techniquement, c’était de SA faute si elle s’était endormie. D’ordinaire, elle ne répondait pas aux professeurs, elle s’écrasait même. Du reste, elle n’avait pas vraiment fait autrement ; elle s’était contentée de protester pour la forme, consciente qu’elle n’échapperait pas à une quelconque sanction. Voilà pourquoi elle se retrouvait coincée ici, à faire du français. Plus exactement, une étude de texte et une rédaction qui devait faire minimum quatre pages. Du moins, elle essayait. Faire autant de choses, en une heure et en étant absolument nulle en français ? Mission impossible.

Son regard vagabondait, survolant la salle des yeux. De nombreuses chaises, des murs blancs. Rien de bien attrayant. Elle cherchait ne serait-ce qu'une malheureuse petite fenêtre pour regarder à l'extérieur. Pff... Quelle idiote, elle était dans un sous-sol; comment voir le jardin de là où elle était ? Son esprit s'échappait, elle pensait à tout ce qu'elle aurait pu faire si elle ne s'était pas faite coller. Le soleil de fin de journée, qui devait probablement teinter l’herbe de roux, lui donnait irrésistiblement envie de sortir. Elle réprima cette envie. Des personnes, libres de faire comme bon leur semble à cette heure, étaient sûrement en train de passer, non loin de là, en riant. Elle soupira, encore et fronça les sourcils. L’ennui commençait à pointer le bout de son nez. Et il n’y avait rien de plus ennuyant que de rester assise dans une salle devant un polycopié qu’elle n’avait aucune envie de faire.

ft. Ēlías Vasilis

Sauney de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Garden Hills :: Les archives du forum :: L'académie :: Sous-Sol :: Salle de retenue-